Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
TOROS textes et nouvelles de Jacques Lanfranchi
11 mars 2016

Calendrier Maya, un retour sur le Destin de Nimeño II

mayan_calendar-464x348

Calendrier Maya, un retour sur le Destin de Nimeño II

Calendrier Maya

 

Le calendrier maya comporte un compte sacré : BUCXOK et un compte solaire : HAAB.

Les deux se synchronisent toutes les 52 années solaires.

Le 27 janvier 1979, Christian Montcouquiol Nimeño II est le premier torero français à confirmer son alternative à La Monumental de Mexico (1).

Le Maestro apprécie beaucoup les civilisations pré hispaniques. Ces dix ans de son calendrier maya seront extraordinaires en Amérique du Sud, et surtout au Mexique avec 71 corridas, une décade sacrée (2).

Le 14 mars 1982, il coupe une et une oreille à chaque exemplaire de la ganaderia Rancho Seco.

Il avait brindé le deuxième au peintre Français Jean Ducasse, résident temporaire au Mexique. Cela sera l'occasion de la seule reseña calligraphiée et dessinée dans la vénérable revue « Toros ».

Avec Alain, ils deviendront amis avec Heriberto Lanfranchi, juez de plaza (président de course à la monumental, 160 fois!) dont la maison sera terre d'accueil pour les toreros français, notamment pour José Manrubia.

photo 2 1982 NIMNEO HERIBERTO GANADERO CAMPO ALEGR PH cathalaaE

Photo 2

ganadero Alfredo Ochoa (ganaderia Campo Alegre) Heriberto Lanfranchi, Christian.

 

Le 3 novembre 1985 : festival à Nîmes avec un mano à mano inédit avec le raseteur Christian Chomel pour les victimes du tremblement de terre à Mexico.

 

Le 20 avril 1986 à Aguascalientes devant les pupilles de Campo Alegre, il coupe quatre oreilles et une queue. La Peña « La Par de Pamplona » (club de Rodolfo Gaona) fait poser une plaque commémorative dans la plaza hidrocalida.

 

Le 3 décembre 1987 à Cancun , deux oreilles au premier, puis indulto du Toro Calador de Don Manuel Espinoza (ganaderia Armillita Hermanos).

 

« Chucho » Solorzano, le directeur des arènes évoquera l'édification d'une statue « para el Francés ».

Le 14 mai 1989, par la force des choses ( blessures de Victor Mendes, le mano a mano devint un solo), contre la force du vent et des six Guardiola Dominguez exceptionnels et astifinos.

 

photo 3 

Quatre oreilles , Puerta Grande avec le mayoral Luis Saavedra, c'est le point d'orgue de la décade, du Nimeño dans sa ville.

 

Il semble immortel.

 

Le destin, ...le cartel de la feria du Riz , illustré par son ami Ducasse, est déjà imprimé.

 

Le calendrier maya sacré s'achève pour Nimeño II le 10 septembre 1989 à Arles.

 

Pour Christian, le calendrier long le 25 novembre 1991.

 

Ils ne seront jamais synchrones : 37 années solaires , soit l'âge du Maestro.

 

Desde Yucatan (Mexico)

 

10 Marzo 2016, jour d'anniversaire...

 

Jacques Lanfranchi "El Kallista"

 

références bibliographiques

  • revue TOROS n°1174 avril 1982

  • historia del toro bravo mexicano Heriberto Lanfranchi 1993

références photos

  • 1 et 3 collection privée
  • 2 Jacques Cathala

    Notes

  1. 28/2/1979 : Parrain Manuel Martinez, témoin Damaso Gonzalez- Toro « Pescador »de Tequisquiapan.

  2. L'artiste plasticienne d’origine corse Serena Carone réalisatrice de la statue de Nimeño II à Nimes a sculpté sur la talequilla un sombrero mexicain pour rappeler les années méso-américaines.

Commentaires
TOROS textes et nouvelles de Jacques Lanfranchi
TOROS textes et nouvelles de Jacques Lanfranchi
  • Site de Jacques Lanfranchi, "El Kallista"., aficionado écrivain . Membre de l'UBTF, Archiviste des AMIS DU MUSEE TAURIN D'ARLES, il publie ici des textes historiques, d'actualités et d'humeur! La Tauromachie, mais pas que, vous trouverez ici des références musicales, cinématographiques et sociétales mais toujours adaptées à sa passion : le monde des taureaux! Belle découverte Bonne lecture
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Archives
Newsletter
22 abonnés
Visiteurs
Depuis la création 63 460